Schütz: Schwanengesang. Complete recording, Vol. 16 (Rademann)

Description

En 1671, à l’âge de 86 ans, Heinrich Schütz met fin à son activité de compositeur avec la mise en musique monumentale du Psaume 119, complétée par celle du Psaume 100 et d’un Magnificat allemand. Cet ensemble d’œuvres connu sous le nom de « Schwanengesang » (Chant du Cygne) est une profession de foi musicale très personnelle, qui se distingue par son élégance et sa profondeur spirituelle. Dans le cadre de l’intégrale de Schütz, le Dresdner Kammerchor sous la direction de Hans-Christoph Rademann présente de nouveau un enregistrement de référence qui met parfaitement en valeur à la fois les parties chantées et les parties parlées de l’œuvre.

Cet enregistrement du Schwanengesang, dont seulement certaines parties ont été conservées, se base sur la partition de Werner Breig dans le cadre de l’édition Schütz de Stuttgart, parue en novembre 2017 seulement. Pour de nombreux passages, elle recommande d’autres possibilités de reconstitution que la version de 1984 et aborde ainsi le Schwanengesang d’une manière totalement inédite.

Acheter

disque compact

83.275/00
12,5 x 14 cm, CD dans un écrin
EUR19,90 / Ex.
disponible

Informations produit

Contenu

13 Œuvre Afficher

chef d'orchestre

Hans-Christoph Rademann Plus d'information sur la personne

ensemble

Dresdner Kammerchor Plus d'information sur la personne

solist - soprano

Gerlinde Sämann Plus d'information sur la personne
Dorothee Mields Plus d'information sur la personne

solist - alto

Stefan Kunath Plus d'information sur la personne
David Erler Plus d'information sur la personne

solist - ténor

Tobias Mäthger Plus d'information sur la personne
Georg Poplutz Plus d'information sur la personne

solist - basse

Felix Schwandtke Plus d'information sur la personne
Martin Schicketanz Plus d'information sur la personne

solist - trombone

Sebastian Krause Plus d'information sur la personne
Julia Nagel Plus d'information sur la personne
Fernando Günther Plus d'information sur la personne

solist - violon

Margret Baumgartl Plus d'information sur la personne

solist - orgue

Michaela Hasselt Plus d'information sur la personne

Juliane Laake Plus d'information sur la personne
Frauke Hess Plus d'information sur la personne
Sarah Perl Plus d'information sur la personne

solist - violone

Marthe Perl Plus d'information sur la personne
Matthias Müller Plus d'information sur la personne

solist - douçaine

Clemens Schlemmer Plus d'information sur la personne

solist - théorbe

Stefan Maass Plus d'information sur la personne
Stephan Rath Plus d'information sur la personne

solist - cornet à bouquin

Friederike Otto Plus d'information sur la personne

Critiques

La edición completa de Schütz en Carus se encuentra muy avanzada, con toda la experiencia atesorada que eso supone para los integrantes del proyecto. Esto último se materializa en la versión liderada por Hans-Chrisoph Rademann, quien ha escogido a sus solistas e instrumentistas habituales de la serie. Las versiones están cargadas de expresividad, de sentido prosódico y de excelencia técnica al servicio de la música, con todos los integrantes en perfecta comunión. Otra gran entrega de una magnífica integral.
Scherzo, April 2018

 

Die leichte aber dennoch hoch pathetische frühbarocke Klangsprache wird mit metrischer Flexibilität vorbildlich sowohl vom Dresdner Kammerchor als auch von den Solisten ... ausgeführt.
Markus Schauermann, singende kirche, Januar 2018

 

...interpretiert wieder vom Dresdener Kammerchor und seinem Gründer und Leiter Hans Christoph Rademann sowie ausgezeichneten Solistinnen und Solisten wie Dorothee Mields oder Georg Poplutz.
Gustav Danzinger, Chor aktuell, Januar 2018

 

Überwältigende homogene und warme Mehrchörigkeit, prachtvoller und schneller Wechsel von vokal und instrumental, die «Übersetzung des Textes in die Musik» (Schütz), ist perfekt.
Ute Schalz-Laurenze, Chorzeit, Februar 2018

 

[Es] ist ein exzellenter Chor zu hören, der in Soli und Tutti eingeteilt ist, wunderbar sauber intoniert und dynamisch klug abschattiert.
Bernhard Schrammek, kulturradio vom rbb, 25.01.2018

 

Dynamisch werden schöne Effekte aus den differenzierten Besetzungen gewonnen... Das Klangbild ist räumlich reich, zugleich kompakt in den strukturellen Wirkungen wie überzeugend im Detail.
Matthias Lange, klassik.com, 17.01.2018

 

So lohnt sich die Scheibe selbst für Musikliebhaber, die bereits eine Version des "Schwanengesangs" im Regal stehen haben!
Hagen Kunze, Kreuzer, Januar 2018

Ce n'est pas ce que vous cherchiez?