George Frideric Handel: Alexander's Feast HWV 75, Ode for St. Cecilia's Day HWV 76

Description

En Angleterre aux 17ème et 18ème siècles, le 22 novembre célèbrait Sainte Cécile, sainte patronne de la musique, avec de nombreux spectacles musicaux. C'est ainsi que Händel apporta sa contribution à cette coutume, avec Alexander’s Feast en 1736 et l'Ode for St. Cecilia’s Day en 1739 sur des textes du poète John Dryden. Pour cette dernière, Händel prit certes exemple sur l'ode à Sainte Cécile de Purcell, mais il en fit presque un oratorio par l'ajout de recitatifs, arias et grands chœurs. Les deux œuvres furent très vite reconnues comme exceptionnelles, si bien qu'Händel les combina en 1739, l'ode à Sainte Cécile constituant la troisième partie de Alexander’s Feast. Cette pratique fort intéressante, qui se maintint dans les années suivantes, fut peu à peu abandonnée au cours du 19ème siècle. Carus réunit aujourd'hui ces deux œuvres dans cet enregistrement avec Simone Kermes, le Kölner Kammerchor et le Collegium Cartusianum sous la direction de Peter Neumann.

Acheter

disque compact

83.424/00
12,5 x14 cm, CD, digipac
EUR29,90 / Ex.
disponible

Informations produit

Contenu

2 Œuvre Afficher

chef d'orchestre

Peter Neumann Plus d'information sur la personne

ensemble

Collegium Cartusianum Plus d'information sur la personne
Kölner Kammerchor Plus d'information sur la personne

solist - soprano

Simone Kermes Plus d'information sur la personne

solist - ténor

Virgil Hartinger Plus d'information sur la personne

solist - basse

Konstantin Wolff Plus d'information sur la personne

Critiques

[...] In short, this recording is an outstanding contribution to the Handel anniversary celebrations.

George Pratt
BBC Music Magazine, September 2009


[...] Peter Neumann, inzwischen ein Händel-Spezialist unter den Dirigenten, macht hier die Musik des Jubilars ungemein lebendig. Da agiert ein Solistentrio mit der stimmlich und gestalterisch überragenden Sopranistin Simone Kermes, [...] Da begeistert der Kölner Kammerchor als Ensemble homogen gemischter, zugleich gut durchhörbarer Stimmen. Dazu musiziert das Collegium Cartusianum auf Originalinstrumenten sensibel, stiltreu und angenehm schlank. [...]

Karsten Blüthgen
Neue Chorzeit, September 2009

 

[...] Hörenswert sind das farbenreich eingesetzte Continuo mit Laute, Cembalo und Orgel und die hervorragenden Solisten: [...]

Musica Sacra, Heft 5/2009