Passions et oratorios

Passions et oratorios

Ce sont avant tout les Passions qui ont valu à Bach le titre honorifique de cinquième évangéliste au début du XXe siècle. Cette extase presque mystique a certes depuis longtemps laissé la place à des sentiments plus rationnels, mais nul ne peut sans doute se soustraire à l’effet extraordinaire des deux grandes Passions. La Passion selon saint Jean a été donnée pour la première à la Nikolaikirche en 1724 ; au moins trois autres représentations ont suivi entre 1725 et 1749. En 1726, Bach a joué une musique de la passion attribuée à Reinhard Keiser et qu’il connaissait depuis son séjour à Weimar, avant de présenter sans doute en 1727 avec la première version de la Passion selon saint Matthieu une œuvre qui s’inscrit de façon presque idéale dans le cadre des vêpres du Vendredi saint. Notamment en intégrant la fantaisie chorale sur O Mensch bewein dein Sünde groß (Ô Homme, pleure ton grand péché), il lui a donné la forme qu’on connaît actuellement en 1736. La Passion selon saint Marc de 1731 n’a malheureusement pas été conservée. On ne peut que conjecturer quelle grandiose composition a ainsi été perdue : pour sept mouvements, on peut identifier assez vraisemblablement des parodies (surtout de la Trauerode BWV 198, Ode funèbre) et la plupart des harmonisations de chorals ont été conservés dans des collections de chorals. Il existe ainsi suffisamment de points de repère pour une reconstitution (partielle), même si ceux-ci ne sauraient guère être vraiment à la hauteur des intentions de Bach. Les autres oratorios de Bach sont moins problématiques, mais l’Oratorio de Noël BWV 248 a aujourd’hui relégué dans l’ombre les Oratorios non moins réussis de l’Ascension et de Pâques BWV 11 et 249.

Johann Sebastian Bach: Oratorio de Pâques

L’oratorio de Pâques, tout comme l’oratorio de l’ascension BWV 11, est injustement dans l’ombre des deux grandes Passions et de l’oratorio de Noël. Il fut créé le 1er avril 1725,...

conducteur

Johann Sebastian Bach: Passion selon Saint Jean

La Passion selon Saint Jean de Jean Sébastien Bach fait partie des grandes Passions de l'Histoire de la Musique. Elle fut grandement modifiée à plusieurs reprises du vivant de Bach. Carus...

réduction pour piano

J. S. Bach: Christmas Oratorio, Parts I-VI

Avec cette nouvelle édition de l’ Oratorio de Noël dans le cadre des Stuttgarter Bach-Ausgaben, les éditions Carus présentent une édition scientifique adaptée à la pratique musicale. La...

conducteur

Bach: St. Matthew Passion

une édition Urtext pratique et reprenant l'état actuel de la recherche sur Bach éditée par le spécialiste de Bach Klaus Hofmann avec un text critique compact aides à...

conducteur