Denis Rouger

1961

A propos de la personne

Héritier d’une famille de musiciens, Denis ­Rouger est né à Paris, où il étudie la trompette, le cor, le piano et le chant, ainsi que l’écriture musicale au CNSM de Paris: il y obtient trois premiers prix en harmonie, fugue et contrepoint. Il se perfectionne en direction de chœurs en France ainsi qu’en Hollande à l’Académie Kurt Thomas et obtient le Certificat d’aptitude à la direction d’ensembles vocaux délivré par le Ministère de la Culture. Nommé Professeur agrégé, il enseigne la direction de chœurs pendant 20 ans à l’Université Paris-Sorbonne. De 1993 à 2003, Denis Rouger est chef de chœurs de la cathédrale Notre Dame de Paris, travaille ensuite à l’église de la Madeleine en 2005–2006 où il obtient le titre de maître de chapelle honoraire. La direction de nombreux chœurs amateurs et professionnels le conduit en Allemagne, où il dirige les chœurs de radio de Hambourg (NDR) et Stuttgart (SWR), le chœur de jeunes de la région de Baden-Württemberg, ainsi qu’en Italie, au Canada, en Russie, aux Émirats Arabes Unis, ou encore en Suisse (Festival de Lucerne). Il participe à la création d’œuvres contemporaines de nombreux compositeurs dont Klaus Huber, N’guyen Thien Dao, Philippe Mazé ou Yves Castagnet. Il donne régulièrement des masterclasses en Suède, France, Allemagne, Suisse ou Bulgarie. En avril 2011, Denis Rouger est nommé au poste convoité de professeur de direction de chœurs au Conservatoire de Stuttgart. Le chœur de chambre qu’il fonde alors remporte dès 2014 le premier prix au concours international de Mosbach. Il collabore avec l’Édition musicale Carus-Verlag avec laquelle il produit entre autres un recueil de partitions de musique chorale française. En 2016, il fonde le chœur de chambre figure humaine.

Editions