Johann Christoph Bach

1642 - 1703

A propos de la personne

Johann Christoph Bach (1642–1703), l'aîné des fils de Heinrich Bach, était déjà considéré dans la tradition familiale comme le grand génie musical avant Johann Sebastian; il est décrit, dans la chronique familiale, comme „grand et impressionnant compositeur “. J.C. Bach fut sans doute instruit par le cantor d'Arnstadt Jonas de Fletin, qui, comme élève de Heinrich Schütz, représentait le mieux l'idéal de composition alliant tradition italienne et allemande. La collaboration, pendant plus de vingt ans, de J.C. Bach et de son cousin Johann Ambrosius Bach à Eisenach se révèla particulièrement fertile. Quand la chronique d'Eisenach de1672 rapporte au sujet de Johann Ambrosius, qu'il aurait „frappé pour Pâques avec orgue, violons, voix et trompettes et avec force timbales“, comme encore aucun cantor ne l'avait fait, cette impression est sans doute dûe aux compositions exigeantes et extrêmement intimes de Johann Christoph Bach. Son oeuvre comprend principalement, à côté de diverses oeuvres pour clavecin et pour orgue, des motets, des arias pour choeur et des cantates, qui se distinguent par leur grande qualité technique et leur langage harmonique extraordinairement varié et différencié.