Samuel Kummer

1968

A propos de la personne

Samuel Kummer, né en 1968 à Stuttgart, a étudié après son baccalauréat la musique d’église au Staatliche Hochschule für Musik und Darstellende Kunst de Stuttgart. Dans les classes d’orgue de Christoph Bossert, Werner Jacob et Ludger Lohmann, il s’est constitué un vaste répertoire stylistique, complété par sa virtuosité dans le domaine de l’improvisation sur l’orgue (improvisation chez Willibald Bezler, Wolfgang Seifen et Hans Martin Corrinth). Pendant ses études, il a pris part à de nombreux cours magistraux. Lors de son examen A en 1997, il a obtenu une distinction dans la discipline d’improvisation sur l’orgue. Depuis 1988, Samuel Kummer donne des concerts en Allemagne et à l’étranger, entre autres aux Pays-Bas, dans les pays baltes, en Pologne, en Hongrie, en Russie aux Etats-Unis et en Amérique centrale. Il s’est produit en outre lors de programmations de concerts renommées comme le Festival d’orgue européen de Maastricht, le Festival Bach international de Varsovie et dans la cathédrale de Riga, la Philharmonie St. Petersburg et dans le Mormon Tabernacle de Salt Lake City. En janvier 2005, il a joué à plusieurs reprises dans la cathédrale de Guatemala-City, où il s’est engagé en 1999 pour la restauration et la conservation des orgues Walcker historiques de 1937. Samuel Kummer est lauréat de concours d’orgue internationaux. Il a remporté en 1996 le 1er prix du « Concours L’Europe et L’Orgue » à Maastricht. De 1998 à 2005, Kummer a été cantor de district à l’église Saint-Martin de Kirchheim/Teck. De nombreuses représentations d’oratorios sous sa direction (dernièrement Frank Martins In terra pax), ainsi que la série Musique d’orgue les jours de marché ont connu un vaste écho. En 2005, Samuel Kummer a été nommé organiste de la « Frauenkirche » de Dresde. Il est coinitiateur du « Cycle d’orgue de Dresde », une série de concerts d’orgue commune de la « Kreuzkirche », la « Hofkirche » et la « Frauenkirche » de Dresde. En tant que soliste, Samuel Kummer s’est produit avec l’Orchestre philharmonique de Chemnitz en 2007. Son CD paru fin 2005 chez Carus avec des œuvres pour orgue de Bach et Duruflé (Carus 83.188) a recueilli les félicitations unanimes de la presse spécialisée internationale. Il figurait déjà au palmarès des succès classiques peu après sa parution.

Plus de compositeurs