Ludwig Güttler

A propos de la personne

Ludwig Güttler compte parmi les virtuoses les plus éminents de notre époque en sa qualité de soliste de la trompette et du cor de chasse. Ses multiples activités lui valent en outre une renommée mondiale de chef d’orchestre, chercheur, organisateur et mécène. Après avoir étudié à Leipzig, l’artiste, originaire du Erzgebirge, s’établit à Halle en 1965, répondant à l’appel de l’orchestre du festival Haendel dans la fonction de trompette solo. De 1969 à 1980, il est membre de la Philharmonie de Dresde dans la même fonction. Il a été chargé de cours du Séminaire international de musique de Weimar et professeur au Conservatoire de musique de Dresde. Il dirige des productions d’opéra et des masterclasses et il fait régulièrement partie de jurys de concours importants. Comme soliste et chef d’orchestre, Ludwig Güttler rencontre un public enthousiaste dans son pays et à l’étranger. Près de cinquante disques encensés documentent son activité de musicien de chambre, soliste et chef d’orchestre d’œuvres pour trompette et cor de chasse. Son intérêt va notamment à la renaissance de la musique de cour saxonne du 18e siècle. On doit aux recherches de Güttler le fait que la littérature de concert se soit vue enrichie d’un grand nombre d’œuvres de cette époque oubliées ou inconnues jusqu’ici. Après des analyses de matériaux d’instruments anciens, Ludwig Güttler a largement contribué au développement moderne du cor de chasse. Il a créé le Leipziger Bach-Collegium, le Blechbläserensemble Ludwig Güttler ainsi que l’orchestre de chambre Virtuosi Saxoniae dont il est le directeur et soliste. Ludwig Güttler a été plusieurs fois récompensé pour ses multiples prestations. En 1983, il a obtenu le Prix du disque de la Phonoacadémie allemande de Hambourg en tant que « Découverte de l’année », en 1989 le Prix de la musique de Francfort pour des prestations exceptionnelles dans son domaine spécialisé ainsi que pour la vie musicale nationale et internationale. En tant que président du directoire de la Société pour le soutien de la reconstruction de l’église Notre-Dame de Dresde, il a reçu le premier Prix national de la Fondation nationale allemande. En 2000, il s’est vu décerner le Prix Claus Brendel pour ses mérites envers l’œuvre de Johann Adolf Hasse. Il est le directeur artistique des festivals de musique Musikwoche Hitzacker et Sandstein & Musik. En mars 2006, Ludwig Güttler a reçu le Prix allemand Fundraising pour ses mérites concernant la reconstruction de l’église Notre-Dame de Dresde. En septembre 2007, le président fédéral Horst Köhler lui a remis la Grande Croix du Mérite de l’Ordre du Mérite de la République fédérale d’Allemagne et en novembre, il a reçu le titre honorifique britannique d’Officer of the Order of the British Empire honoris causa.

Plus de compositeurs